Notre Amap s’adapte toujours à la pandémie...

25 mars 2020

Depuis le jeudi 23 avril, notre Amap peut à nouveau fonctionner avec tous ses producteurs.

Mais des mesures adaptées à la pandémie sont toujours demandées : Les stands de chaque producteur doivent être écartés d’au moins 3 m . La distribution échelonnée se poursuit afin d’avoir un petit nombre d’amapien-ne-s en même temps.

Le strict respect du fonctionnement d’une Amap est toujours demandé

Une amap n’est en effet pas un marché mais un lieu de livraison d’une commande prépayée. Il est nécessaire d’être adhérent-e à l’Amap qu’on soit consommateur/trice ou producteur/trice. Quand on est consommateur/trice, on doit passer une commande en établissant un contrat avec un-e producteur/trice.

Il faut être adhérent-e à l’Amap pays de Vichy, être à jour de sa cotisation (10 € ou plus si on le souhaite par an). Et si vous souhaitez nous rejoindre, bienvenue ! Compte tenu des circonstances sanitaires particulières, on peut vous envoyer un bon d’adhésion par courriel. Vous pourrez nous le retourner rempli par courriel... ou nous le faire passer lors de la distribution avec votre règlement.

Tous les amapien-ne-s devront avoir rempli, ou devront remplir en cas de renouvellement de contrat, un contrat de commandes valables pour plusieurs semaines avec un-e ou plusieurs producteurs.

Pour obtenir un contrat vierge, vous pouvez le télécharger en allant dans la rubrique des producteurs :

  • contrat avec Hervé Brérat (le porc aux patates)
  • contrat avec Aurélie Mathieu pour les légumes bio
  • contrat avec Daniel Houttekens pour le pain et les viennoiseries bio)
  • contrat avec la pisciculture du Moulin Piat - Laurent et Guillaume pour leurs truites et produits dérivés
  • contrat avec Michèle Godillot (fromages)
  • contrat avec Jean-Claude Gayet producteur de farines et de plantes aromatiques AB
  • contrat avec Philippe Lafarge (huile de colza bio, huile de tournesol bio et pommes de terre bio)

Vous pouvez retrouver un peu plus de détails sur nos producteurs, leurs contrats et la périodicité de leur présence à notre amap à la rubrique producteurs.

Une fois que vous avez téléchargé votre contrat (ou vos contrats), imprimez le (les) en deux exemplaires (un pour vous, un pour le producteur ou la productrice), remplissez le (les) avec votre commande pour plusieurs semaines, calculez votre montant à régler, rédigez un chèque (ou plusieurs) à l’ordre du producteur ou de la productrice.

Pour un premier contrat, vous pouvez commencer votre contrat à la date du jour de la distribution en précisant la nature de votre commande et en contactant directement le producteur (sms, courriel, téléphone) s’il n’est pas encore prévenu de votre commande (les coordonnées du producteur ou de la productrice sont sur le contrat).

Pour un renouvellement de contrat, il faudra commencer votre contrat une semaine après la date où vous allez le remettre au producteur.

Pour s’adapter davantage aux conditions sanitaires

On vous demandera de :

  • de compléter le tableau en ligne en cliquant sur le lien suivant. Pour éviter un rassemblement d’amapien-n-e-s, pour limiter les risques de contagions, la distribution sera échelonnée.

Il peut y avoir un peu de retard par rapport à la distribution prévue...

Quand vous avez cliqué sur le lien pour retrouver le tableau, une page internet s’ouvre... il faut parfois attendre un peu, la page peut apparaître blanche dans un premier temps et le tableau vide !

  • de venir avec vos sacs ou paniers (ils vous permettront de repartir avec vos commandes).

  • de respecter les gestes "barrières" comme pour tout lieu. Il faudra se tenir à distance les un-e-s des autres pour limiter les risques de contagion et assurer le maintien de la distribution dans ces conditions particulières.

  • ne pas effectuer de règlements en liquide mais exclusivement par chèque(s) (il est possible de régler sa commande avec plusieurs chèques à l’ordre du producteur ou de la productrice, préciser au dos la date d’encaissement voulu). Chèque et contrat pourront être remis le jour de la distribution au producteur ou à la productrice.

Quand cette période sera finie, on se programmera un bon amapéro !

Pour le maintien de notre Amap, un lien essentiel entre producteurs et consommateurs locaux qui défend l’agriculture paysanne

Dans ces conditions, la distribution de notre Amap Pays de Vichy pourra être maintenue. Nous pourrons alors continuer à assurer un débouché à nos producteurs et bénéficier d’une production locale, issue de l’agriculture paysanne.

Merci pour votre compréhension. Prenez soin de vous, des vôtres et des autres !

Le conseil d’administration de l’Amap Pays de Vichy

PS : en cas de difficultés, faîtes le nous savoir qu’on puisse ensemble trouver une solution ... si c’est possible !